Ouverture de html5-tutorial.fr

Le voilà, le premier billet de html5-tutorial.fr. Le premier d’une très longue série je l’espère! Je vais commencer par me présenter pour ceux qui ne me connaissent pas.

Petite présentation

Je vais essayer de faire court, simplement pour donner un peu de contexte à ce blog. Je m’appelle Fabien Nicollet et je travaille depuis 2008 chez Business Geografic à Lyon. D’abord en tant que stagiaire TL1 puis en tant que développeur (le titre officiel doit être plus long, Ingénieur développement en géomatique, quelque chose comme ça).

Business Geografic est un éditeur de logiciel cartographique qui propose principalement une suite nommée « Aigle ». Aigle est un générateur d’applications cartographiques, un peu comme un CMS dans l’esprit. Nos clients sont administrateur de leur application, et grâce à Aigle Générateur, ils peuvent définir leurs sources de données puis créer du fonctionnel, comme des recherches, des thématiques, des statistiques, … Une fois l’application configurée, l’administrateur peut déployer son application sur son serveur web dans différentes interfaces : une interface « pro », une interface « grand public » et une interface mobile.

Durant les 3 dernières années, j’ai assuré le développement de ces 3 front-ends ainsi que des projets web qui les entourent (interfaces d’administration principalement). Pour vous donner une idée, cela représente une dizaine d’applications, une quinzaine de librairies et une trentaine de modules soit quelques dizaines (centaines?) de milliers de lignes de code à maintenir et à faire évoluer. Toutes ces applications ont été développées grâce au framework Flex, qui nous a permis  d’obtenir des performances et une robustesse sans égal.

Lors de mon entrée chez Business Geografic et de mon apprentissage de Flex, j’ai commencé à alimenter un blog nommé flex-tutorial:

http://www.flex-tutorial.fr/

Après 4 ans de travail quasi-quotidien sur flex-tutorial, celui-ci est devenu une vraie référence pour les développeur Flex français, que certains qualifient même de « Bible » (c’est pas moi qui le dit :)).

Voici quelques statistiques pour vous donner une idée: Au delà de la rédaction de flex-tutorial, j’ai aussi assuré la relecture technique de plusieurs livres sur Flex:

Rajoutez à cela le Flex User Group Lyon, une certification Adobe Community Professionnal, quelques conférences et une participation au Flex Summit à San Francisco, vous aurez une bonne vision d’ensemble.

Mais alors pourquoi html5-tutorial.fr?

Après tout ce que je viens de raconter, il ne semble pas très logique que j’ouvre un nouveau blog nommé html5-tutorial. Si vous voulez l’explication complète, vous pouvez lire l’article suivant:

http://www.flex-tutorial.fr/2012/02/01/flex-tutorial-fr-passe-en-libre-contribution-et-naissance-de-html5-tutorial-fr

Pour faire court, je vais faire beaucoup moins de Flex chez Business Geografic et beaucoup plus de « web » dans l’avenir. Cela ne signifie pas que Flex est « mort » mais plutôt qu’il ne correspond pas à nos prochains besoins. Flex à toujours de gros points forts mais il faut qu’il soit adapté à ce que vous souhaitez faire.

La maintenance de deux blogs n’est pas possible pour une question de temps (je le fais sur mon temps libre), je préfère donc me concentrer sur ce nouveau blog. Petite précision, comme pour flex-tutorial, ce blog sera exclusivement rédigé en français. Non pas que je ne sache pas parler anglais (@l_johnstone pourrait vous le confirmer) mais la formule 100% français a très bien marché pour Flex. Cela me coupe d’une audience plus large mais cela facilite la lecture pour les développeurs français, c’est plus agréable.

HTML5, c’est-à-dire?

Le nom de ce nouveau blog n’est pas idéal, mais c’est le « meilleur » que j’ai trouvé. Tout d’abord parce que le W3C a décidé qu’il n’y aurait plus de « version », ni de logo pour HTML, ce sera seulement HTML et pas HTML6 ou 7. Mais HTML5 représente un « cap » qui est maintenant synonyme d’applications web « nouvelle génération ». Le buzz est là, autant en profiter.

De plus, ce blog ne parlera pas uniquement des technologies qui tournent autour de HTML (JS / CSS / HTML) mais aussi de la partie serveur.

Contrairement à Flex, il n’y a pas de « framework full stack » côté client, il faut donc faire des choix parmi les (trop?) nombreuses librairies JavaScript. Comme beaucoup de développeurs Flex qui sortent de leur « comfort zone », j’ai encore du mal à voir comment je pourrais architecturer des applications comme celles que j’avais l’habitude de créer en Flex. Par exemple, je ne trouve toujours pas de vraie alternative à la notion essentielle de composant que l’on a en Flex.

J’ai pas mal de retard à rattraper, mais cela devrait s’arranger avec le temps ;)

Conclusion

Un nouveau challenge pour ce début d’année avec ce nouveau blog. Encore pas mal d’ajustements à faire mais les premiers articles devraient commencer à arriver rapidement. Pour suivre la suite du blog, vous pouvez utiliser le flux RSS ou bien suivre mon compte Twitter (@fnicollet) sur lequel tous les articles seront relayés.

Dans le prochain billet, je ferai le tour de toutes les technologies que je vais essayer d’aborder sur ce blog.

9 réflexions au sujet de « Ouverture de html5-tutorial.fr »

  1. Christophe Garreau

    Bonjour,
    Je suis très impatient de suivre et lire les premières pages de cette nouvelle future Bible !
    Un guide dans le brouillard, ça fera pas de mal !!!
    Joli design !
    Christophe

    Répondre
  2. loudi

    > Comme beaucoup de développeurs Flex qui sortent de leur « comfort zone », j’ai encore du
    > mal à voir comment je pourrais architecturer des applications comme celles que j’avais
    > l’habitude de créer en Flex. Par exemple, je ne trouve toujours pas de vraie alternative à la
    > notion essentielle de composant que l’on a en Flex.

    Je faisais du « pur » Web avant de me mettre au Flex, j’utilisais la librairie ExtJS justement pour ce qui est des composants (fenêtres, contrôles formulaires, layouts, …). Et je dois dire que le modèle d’héritage d’ExtJs est plutot pas mal foutu même si le modèle objet de JS est très différent de celui d’AS3. Seul bémol, le rendu, qui est quand même moins joli que du Flex et beaucoup moins personalisable…

    Répondre
  3. François

    Je te suis sur ce nouveau blog : nous aussi on va passer (on a déjà commencé) à faire moins de Flex et plus de HTML5 et autres RIA en JS+CSS3+… J’ai hâte de profiter de tes talents pédagogiques sur le sujet.

    Très joli ton thème.
    …Par contre, je ne serai pas contre un joli flux RSS pour alimenter ma page Netvibes :) … (‘pas trouvé s’il existe déjà !)

    Répondre
  4. admin Auteur de l’article

    @Julien a terme oui mais pendant un moment je vais garder le controle pour donner la direction que je souhaite

    Répondre
  5. noptien

    Quelle belle aventure se présente à nous ! Je fais parti, de ces touches à tout, de ces autodidactes, qui mangeât du basic, du turbo-pascal, du fortran, un peu de VB, un peu du lingo, de l’AS à gogo, du php,de asp, du javascript, du mdm, du flex,…sans rien paner aux paradigmes du big four, à toujours galérer pour récupérer un développement from scratch. J’adore la théorie lorsqu’elle ne s’applique pas à moi. J’avais trouvé avec Flex, un environnement qui me plaisait et je conclue, comme toi( si j’ai compris ), qu’il faut aller voir ailleur.
    Après avoir butiner, à droite, à gauche, je demande toujours, où il est préférable de poser le calcul ? Qui, quoi , va manipuler le tableau de données, d’objets. Est-il préférable de porter ce calcul sur le serveur ou sur le client?
    De plus, si je puis me permettre, quel est le lien et les interactions entre le MVC côté client (backbone.js), côté serveur , qui contrôle? le client ou le serveur ? Bref, j’y panne rien, mais j’adore cela.
    @+
    Noptien

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *